Actualités

Partager sur :
20 avril 2021
Evènements pro autre

VisioConférence "Comment l'intelligence artificielle résout les casse-têtes (les plus sérieux)" le 20 avril

Vue 30 fois

Comment l'intelligence artificielle résout les casse-têtes (les plus sérieux) ?

Le mardi 20 avril 2021, Thomas Schiex, directeur de recherche au centre INRAE Occitanie-Toulouse, présentera ses travaux de recherche en faveur d’une IA repensée et capable de résoudre des problèmes complexes. Cet événement gratuit et ouvert à tous s’inscrit dans le cadre des « Rencontres eXploreur » proposées par l’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle de Toulouse (ANITI).

Ces dernières années, l'intelligence artificielle s'est surtout fait connaître du grand public par sa toute nouvelle capacité à résoudre des problèmes plutôt faciles pour nous : qui ne sait pas reconnaître un chat, ou une personne en colère sur une image¹ ?
A l'inverse, les ordinateurs ont toujours été beaucoup plus rapides que nous pour résoudre des problèmes arithmétiques, ou logiques bien spécificiés².
Cette capacité de calcul surhumaine ne suffit malheureusement pas à résoudre efficacement une large famille de problèmes pourtant bien spécifiés (et contenant entre autres beaucoup de casse-têtes logiques), appelés problèmes NP-difficiles. 

Mais là-aussi, les progrès des ordinateurs ont été importants ces dernières décennies, aboutissant par exemple à la preuve récente d'un nouveau théorème mathématique difficile.

A l’institut, les chercheurs sophistiquent et déploient ces techniques de raisonnement automatique pour résoudre des casse-têtes microscopiques tout à fait sérieux : comment concevoir de nouvelles molécules ayant des propriétés d'intérêt pour la santé, les bioénergies ou la chimie verte ?
Un des challenges de l'intelligence artificielle moderne consiste à combiner harmonieusement ces deux systèmes, apprentissage et raisonnement, dans un contexte qui dépasse la résolution d'un unique problème (qu'il s'agisse d'échecs, de Go, de jeu vidéo ou de design moléculaire). 

1. une référence au "Système 1" humainintroduit par le prix Nobel d'économie Daniel Kahneman dans son livre "Thinking, Fast and Slow" ("Système 1 / Système 2 : Les deux vitesses de la pensée).
2. ces tâches semblent plutôt être de la responsabilité du "Système 2".

Thomas Schiex

Thomas Schiex est directeur de Recherche en intelligence artificielle au centre INRAE Occitanie-Toulouse à l'unité de Mathématiques et Informatique Appliquées de Toulouse (MIAT). Il mène des travaux en IA et en bioinformatique et a récemment reçu à ce titre le AAAI Fellows, un prix international pour ses travaux exceptionnels au service de l’Intelligence Artificielle (voir l’article).
Ses objectifs : améliorer les capacités de l’IA à résoudre des problèmes difficiles, en particulier en bioinformatique et mettre à la disposition de la communauté scientifique française et internationale l’ensemble des résultats produits par son équipe et ses collaborateurs.
Il est également porteur de chaire ANITI ''Logique et intuition pour le design''.

INFORMATIONS PRATIQUES  

« Comment l'intelligence artificielle résout les casse-têtes (les plus sérieux) ? »
Mardi 20 avril 2021
En ligne, connexion libre et gratuite

S’INSCRIRE 

EXPLOREUR - L'AGENDA




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.